L’Ademe a dit : « Ça suffit le gâchis ! », Mescoursespourlaplanete, 27/05/16

En France, 10 millions de tonnes de nourriture finissent à la poubelle chaque année, soit un coût de 16 milliards d’euros. Un gaspillage alimentaire qui représenterait annuellement 15,55 millions de tonnes de CO2, l’équivalent de 3% des émissions de gaz à effet de serre totales de la France. Rapporté à l’échelle individuelle, le coût du gaspillage pèse 108 euros par an et par personne. Ces chiffres, révélés dans une étude de l’Ademe publiée hier, démontrent que le combat à mener contre le gaspillage alimentaire a encore de beaux jours devant lui. Impossible de désigner un responsable car les responsabilités sont partagées sur toute la chaine alimentaire, du producteur au consommateur final en passant par les collectivités qui distribuent chaque jour plusieurs millions de repas en restauration collective. L’Ademe a ainsi évalué que pour 10 millions de tonnes de produits perdus pour l’alimentation humaine, 33% de ces pertes ont lieu lors de la consommation, 32% lors de la production, 21% pendant la transformation et 14% lors de la distribution.
Pour sensibiliser et impliquer l’ensemble des acteurs dans lutte contre le gaspillage alimentaire, l’Ademe et le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer lancent justement la campagne « Ça suffit le gâchis ». Objectif : aider ces acteurs à adopter les bons gestes lors de l’achat, la préparation et la consommation des aliments. Des conseils pour passer à l’action et prendre les bonnes habitudes sont disponibles sur le site de la campagne. Car il suffit parfois de pratiquer des gestes simples pour, progressivement, changer la donne ! En 2014, l’Ademe a ainsi suivi 20 foyers témoins qui ont adopté de nouvelles habitudes anti-gaspi. Résultats : un gaspillage alimentaire annuel réduit de moitié et une économie de 60 euros par personne réalisée ! On connaît déjà ces petits gestes : préparer sa liste de courses pour n’acheter que le nécessaire (voir le carnet de courses éco-malin réalisé par l’Ademe, faire ses courses dans le bon ordre une fois sur place (et bien ranger ses courses une fois à la maison), acheter à la coupe ou en vrac, privilégier les éco-recharges, être vigilant sur les dates de péremption et veiller à la bonne conservation des aliments mais aussi cuisiner astucieusement en accommodant les restes ou encore ne pas hésiter à emporter les restes de repas dans un doggy-bag lorsque l’on mange au restaurant. Oui, mais comment mettre en place progressivement toutes ces bonnes habitudes ? Rendez-vous sur casuffitlegachis.fr pour passer à l’action ! Conseils, idées de recettes, carnets de courses et bien d’autres outils sont mis à disposition pour engager cette lutte contre le gaspillage alimentaire !
>
Téléchargez le guide de l’Ademe « Manger mieux, gaspiller moins » ici
<http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/L_ADEME_a_dit____e_aaca_suffit_le_gaachis_a_u_a__2367.html>

 

source: la revue de presse de FNh