La région Ile-de-France lance une prime à la conversion des véhicules utilitaires, Actu-environnement.com, 09/06/16
Laurent Radisson

Le plan francilien pour la qualité de l'air prévoit d'encourager le remplacement des véhicules utilitaires les plus polluants. Le dispositif n'est toutefois cumulable ni avec les aides d'Etat, ni avec celles de la Marie de Paris.
La région Ile-de-France va lancer sa propre prime au remplacement des véhicules utilitaires les plus anciens. Cette annonce a été faite ce jeudi 9 juin par Valérie Pécresse et Chantal Jouanno, respectivement présidente et vice-présidente chargée de l'écologie de la région Ile-de-France. Les deux élues présentaient le plan régional pour la qualité de l'air annoncé en avril dernier et qui sera débattu lors de la séance plénière du conseil régional les 16 et 17 juin prochains.
"Soucieuse de soutenir l'emploi et l'activité économique, la Région aidera (…) à travers le dispositif TP'up les artisans afin que le renouvellement de leurs véhicules utilitaires puisse être accéléré avec les technologies les plus performantes et leur permettre ainsi la poursuite de leur activité, notamment pour faire face à certaines mesures de restrictions", indique le projet de plan.
Cette aide concernera les artisans et entrepreneurs propriétaires de véhicules mis en circulation avant 1997 qui les remplaceront par des véhicules électriques ou fonctionnant au gaz, indique Mme Pécresse.
Il semble que les véhicules visés soient ceux relevant de la catégorie "non classée" du projet d'arrêté interministériel établissant la nomenclature des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes. Un texte diffusé par le ministère de l'Environnement le 27 mai dernier mais qui n'a toujours pas été publié. Font partie de cette catégorie les véhicules utilitaires légers immatriculés avant octobre 1997 et les poids lourds immatriculés avant octobre 2001. Ces derniers sont interdits à la circulation (entre 8 et 20 heures) dans Paris depuis septembre dernier, tandis que les premiers doivent l'être à compter du 1er juillet prochain.
9.000 euros pour un poids lourd
L'aide régionale s'élèvera à 3.000 euros pour un véhicule léger, 6.000 pour un fourgon et 9.000 euros pour un poids lourd, dans la limite de 15% du prix du véhicule, précise la présidente de région. Valérie Pécresse indique avoir prévu un budget de 2,6 millions d'euros à cet effet.
Le dispositif ne sera toutefois cumulable ni avec les aides de l'Etat ni avec celles de la Mairie de Paris, précise le plan régional. La capitale a mis en place en mars 2015 un dispositif de soutien qui semble avoir grandement inspiré celui du conseil régional : une aide d'un montant identique, à hauteur de 15% du prix d'achat également, accessible aux entreprises de moins de 10 salariés de Paris et de la petite couronne (92, 93 et 94) qui viennent travailler dans la capitale. Cette dernière est compatible avec le bonus écologique pour l'achat d'un véhicule utilitaire léger électrique.
Le dispositif régional ne s'appliquera pas aux véhicules éligibles aux aides mises en place par la Mairie de Paris, précise Mme Pécresse. Il ne devrait donc concerner que les entreprises situées dans les départements de grande couronne (78, 95, 77 et 91) ou celles de petite couronne qui n'interviennent pas sur Paris. Le nombre de véhicules concerné ne devrait donc s'élever qu'à 3.000.
<http://www.actu-environnement.com/ae/news/region-Ile-de-France-aide-prime-conversion-remplacement-vehicules-utilitaires-PL-artisans-26966.php4>

 

source: la revue de presse de FNH