Visualisez un an de pollution atmosphérique en Ile-de-France, Blog Les Décodeurs, 12/04/16, 16h57
Pierre Breteau et Anne-Aël Durand

Avec le printemps, la pollution de l’air est de retour dans l’agenda des élus franciliens. D’abord parce qu’Airparif publie son bilan annuel de la qualité de l’air. L’agence régionale qui mesure la qualité de l’air indique que plus de 1,5 million de Franciliens restent encore exposés à des niveaux de pollution élevés. Cette question a fait l’objet d’une conférence sur la qualité de l’air organisée lundi 11 et mardi 12 avril par la nouvelle majorité de la région Ile-de-France.
La présidente de région, Valérie Pécresse (Les Républicains), souhaite notamment instaurer une écotaxe pour les poids lourds en transit. Cette mesure, qui a peu de chances de voir le jour faute d’un soutien du gouvernement, pourrait réduire la pollution aux particules fines. Ces « particulate matters » de moins de 10 micromètres, ou PM10, pénètrent profondément dans les voies respiratoires, provoquant asthme, bronchites ou cancers du poumon. Lorsque leur concentration dépasse 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) d’air, Airparif déclenche un seuil d’information, puis un seuil d’alerte au-delà de 80 µg/m3. Jusqu’à présent, le seuil d’alerte n’a pas été déclenché en 2016, contrairement aux années précédentes :
>> Suite à lire et à voir à :
<http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/04/12/visualisez-un-an-de-pollution-atmospherique-en-ile-de-france_4900539_4355770.html>

 

source: la revue de presse de FNH